Bilan# Albums 2017 (20 –>16 )

 

20 – Sea Pinks – Watercourse

Sixième album très réussi  pour les prolifiques Nord-Irlandais emmenés par l’ex-Girls Names Neil Brogan. Des mélodies directes et sans chichis  emmenées par des guitares virevoltantes avec en point d’orgue le magnifique et ombrageux  Into Nowhere .

Titres favoris : Into nowhere / Gonalong / Watercourse / Shock of the new

 

19 – Real Estate – In mind

Qu’il est doux de se laisser bercer par la pop élégante de Real Estate . Des mélodies raffinées , des arpèges lumineux , un chant discret , tout respire ici la grâce et la délicatesse   . Un album qui ravira les esthètes de la pop.

Titres favoris : Darlin / Serve the song / White light / Saturday

 

18 – Destroyer – Ken

Deux après Poison Season , Dan Bejar alias Destroyer revient avec un album envoûtant . Marqué par l’omniprésence des machines dont la froideur est contrebalancée par la grâce des mélodies et la voix chaude de Dan , ce nouvel opus ne contient pas moins de deux chefs d’oeuvre que sont Sky’s grey et Tinseltown swimming in blood , sorte de chaînon manquant entre The Apartments et New Order .

Titres favoris : Tinseltown swimming in blood / Sky’s grey / Stay lost / Cover from the Sun

 

 

17 – Manceau – I wanna

On était sans nouvelles des Rennais depuis 2011 et leur réjouissant Life Traffic Jam.  Avec ce I wanna en forme de retour , Manceau a su gardé la même fraîcheur pop tout en élargissant leur spectre musical . Outre les popsongs à guitare printanières aux influences Beach boysiènnes assumées , les Manceau s’aventurent sur des terrains mid tempo à l’electro discrète et rêveuse . On espère maintenant que leur succès ne se limitera pas aux sphères Japonaises (friands de french pop ) et qu’il ne faudra pas attendre encore 4 ans avant de les retrouver.

Titres favoris : I wanna / Cool day / Brian / New Years party

 

 

16 – The Clear – Fates

Un groupe à découvrir absolument pour qui aime la « belle » pop ! Actifs depuis 2012 , ce trio de Sheffield mêle avec bonheur les influences West Coast , 60’s (Les Byrds ) , cinématographiques à la John Barry (When Medusa looks , B.O. taillée pour un James Bond) le tout produit impeccablement . Quelque part entre les sublimes Trash Can Sinatras et les merveilleux Heavy Blinkers.

Titres favoris : Siver abd tin / Emily May / Fates / Your Saturn is returning

 

Publicités

Bilan# Albums 2017 (25 –> 21)

 

  25 – Hater – You tried

Premier album très prometteur pour ce quartet Suédois ! Des compositions douce amer (qui ne sont pas sans rappeler le premier album d’Alvvays) portées par le chant mélancolique et intriguant de Caroline Landhal et surlignées par des guitares qui fusent . Une des belles surprises de l’année.

Titres favoris : Mental heaven / You tried / Carpet / Cry later

 

24 – Gentle Brent – Just Dandy

De la pop bubblegum par excellence ! C’est sucré , ça s’accroche à vos oreilles et c’est bon ! Just Dandy contient une floppée  de ritournelles irrésistibles , entre   powerpop et Beatles à siffloter ou à reprendre en coeur le sourire aux lèvres.

Titres favoris : The lonely one / A twinkle in your eyes / Ooh , you’ll believe in love / By my side

 

23 – Beach Fossils – Sommersault

Pour leur 3ème album , les New-Yorkais ont réalisé un vrai travail d’orfèvre ! De la pop délicate et raffinée toute en nuances et en  détails à découvrir au fil des écoutes, comme sur le carillonant  This Year ou  Saint Ivy et ses rythmes chaloupés.

Titres favoris : This year / Saint Ivy / 1st May / Sugar

 

 

22 – Arcade Fire – Everything now

Le dernier album des Canadiens n’aura  pas laissé les critiques indifférents . Il faut dire que Win Butler et sa bande l’ont un peu cherché , à grand renfort de producteurs stars , de gimmicks et de grosses ficelles , multipliant les propositions  ( pop , rock , blues , reggae , electropop ..) au risque de brouiller les pistes  . À trop vouloir aguicher , on peut finir par agacer . En ce qui me concerne , n’en déplaise aux grincheux , si je l’ai d’abord considéré avec une certaine méfiance , cet album a fini par me happer et ne m’a pas lâché pendant un bon moment , éprouvant le même plaisir régressif que l’on peut ressentir en regardant un bon gros blockbuster.

Titres favoris : Put your money on me / Infiny Content /Creature confort / We don’t deserve love

 

21 – Xavier Boyer  – Some/ Any / New

En marge de  Tahiti 80  (que je considère comme l’un des groupes les plus sous-estimés de ces 20 dernières années ) , Xavier Boyer s’offre une échappée solitaire (la seconde en 10 ans) pour un très bel album de pop de chambre (au sens propre du terme car enregistré à la maison) et ce pour notre plus grand plaisir . Some / Any / New , titre clin d’oeil à Todd Rundgren , synthétise tout le talent du leader des Tahiti 80 alternant ballades nostalgiques , pop songs entraînantes et lumineuses et morceaux mid-tempo raffinés ; Le tout faisant  cohabiter harmonieusement  instruments organiques et synthétiques. De quoi patienter de la meilleur  manière qui soit  jusqu’au prochain album des très précieux Tahiti 80.

Titres favoris : Stockholm syndrome / Cherry cloud panic / Quattrosonic / Baby Cannon

Bilan# Albums 2017 (30 –> 26)

 

30 – All If – Absolute Poetry

De la très belle ouvrage pour cet album de pop baroque subtilement orchestrée qui mêle avec bonheur la délicatesse de Divine Comedy ou des High Llamas avec le glam de Bowie ou la pop west coast des 70´s. Bonheur absolu !

Titres favoris  : Green green garden / All back to my house / Queen of Spain / What’s beyond the curtain ?

https://allif.bandcamp.com/album/absolute-poetry-lp

 

29 – Popguns – Sugar Kisses

2014 avait sonné le grand retour des Popguns avec l’excellent Popfiction . Ils n’ont pas cessé depuis de nous donner des nouvelles musicales aussi bien avec les Perfect English Weather (l’autre projet de Simon et Wendy) qu’avec ce Sugar Kisses , très belle collection de pop songs à guitares aux refrains efficaces , à reprendre en chœur .

Titres favoris : So long / Sugar kisses /  A beaten up guitar / Gene Machine

 

28 – Girl Ray – Earl grey

Les chansons des trois jeunes  londoniennes  sont un peu à leur image , juvéniles , charmantes , légères, un brin naïves . Avec  leur  air de ne pas y toucher et leur apparente simplicité, les ritournelles de Girl Ray  se révèlent vite entêtantes et indispensables .

Titres favoris : Stupid things / Trouble /Just like that / Don’t go back at Ten

 

27 –  Francis McDonald and Harry Pie – Bonjour

Francis McDonald ne se contente pas de tenir les baguettes chez les Teenage FanClub . Il compose des albums de musique classique et  sort de chouettes disques   pop sous le pseudonyme de Nice Man (un nom qui lui va bien ) ou sous son propre patronyme comme pour cette collaboration avec l’artiste et chroniqueur Harry Pie . Bonjour   chronique « la vie , l’art , la perte , l’humour où l’on croise Mondrian , Freud , Mike Love et Jean-Luc Godard ! Réjouissant ! »

Titres favoris : Sympathy for Jean-Luc Godard / Isle of Capri / Paul in Vauxhall / Come and stay with me …

 

26 – Saint Etienne – Home Counties

Avec ce 9ème album (hors compilations) ,  Sarah Cracknell , Bob Stanley et Peter Wiggs nous propose de  nous emmener  à Londres ou plus exactement de nous faire visiter  sa périphérie . Une longue et belle promenade en 19 morceaux  alternant ballades intimistes , hymnes electro pop et plages instrumentales.

Titres favoris :  Take it all in / Whyteleafe / Underneath the apple tree/Something new/ Unopened fan mail …