The Soap Opera – Ready to hatch

Résultat de recherche d'images pour

Ready to hatch , littéralement « prêt à éclore » !  Voilà un titre qui ne ment pas tant cet album (le 1er pour les Rennais , après un mini album paru il y a 2 ans) est prometteur !

Le quatuor breton est né de la réunion de membres des Sudden Death Of Stars ( rock garage 60’s à tendance psychédélique) et des Spadassins (du rock 60’s encore mais avec  de la soul dedans ) . Avec les Soap Opera  ( SoaP OPera)  , on change d’époque et d’ambiance puisque cet album nous propulse au beau milieu des années 80 et revisite le meilleurs de l’indiepop de cette époque bénie tout en nous faisant voyager ; en Grande-Bretagne évidemment ( l’Ecosse de Postcard records et des mythiques Orange Juice , l’Angleterre jingle jangle des Brillant Corners , Mighty Mighty et autres Chesterfields ) mais aussi du côté de la Nouvelle-Zélande et des groupes Flying Nun Records. On danse aussi  le twist à Tahiti ( l’ensoleillé Humanatee)  et quelques pas de  samba (le délicieux  No Hullabaloo aux accents Brésiliens) . Toutefois résumer l’album ainsi  pourrait le faire passer pour un simple catalogue de références agréables mais sans plus . Or ce ne serait pas rendre justice à Ready To Hatch qui dépasse le simple exercice de style grâce au talent de ses auteurs qui savent écrire  des mélodies imparables et les interpréter avec une désinvolture et une habileté désarmantes qui rend chaque nouvelle écoute assez jubilatoire !

L’album et le EP de Soap Opera sont en écoute et en téléchargement ici

https://thesoapopera.bandcamp.com/album/ready-to-hatch

Pour la version physique , c’est  par là

https://howlinbananarecords.bandcamp.com/album/ready-to-hatch

Publicités

PoPenStock#20

2d24b5c855d15f42f6e26c4970301ac5

 

Patience – White of an eye

En vacances  de Veronica Falls , Roxanne Clifford troque  les guitares fuzz pour des synthés cheap et nous offre un tube imparable (avec du New Order de la belle époque dedans )  à retrouver sur un  Ep 2 titre malheureusement épuisé comme le tout premier (The Pressure ) paru en 2016 !

Alors vite une réédition ou toute un album du même tonneau car ces nouveaux atours synthétiques lui vont à ravir !

https://night-school.bandcamp.com/album/white-of-an-eye

The Proctors – You and me an the sea

Des nouvelles (des bonnes !)  de la part des anglais dont le nom résonne familièrement aux oreilles des amateurs de pop sensible et de guitares carillonnantes depuis près de 25 ans , avec deux nouveaux titres qui préfigurent , on l’espère , un nouvel album .

 

Seazoo – Shoreline

Une autre bonne nouvelle venue du Pays de Galle avec les zozos de Seazoo qui nous emballent avec deux singles irresistibles dont ce jouissif Shoreline . On guette avec impatience un premier album en préparation.

https://seazoo.bandcamp.com/

 

Trudy And The  Romance – Twist it , Shake it, Rock & Roll

Ce tout jeune trio de Liverpool  décrit sa musique  comme un mélange de Is This It , Pet Sounds et Coles Corner, mélangeant des éléments de doo wop, rock garage et le son des groupes de filles des années 60. Et c’est une réussite à l’instar de ce réjouissant morceau extrait de leur premier EP Junkyard Jazz disponible le 17 novembre.

https://trudymylove.bandcamp.com/

 

Pure Mids – Maybe it’s alright

Autre lieu (Los Angeles) , autre ambiance (Shogazing et néopsychédélisme) mais aussi en trio et tout aussi prometteurs , les Pure Mids séduisent avec ce brillant Maybe it’s alright que l’on retrouvera sur un EP 8 titres à venir .

https://puremids.bandcamp.com/track/maybe-its-alright

 

Backyard – Reality Television

Avec ce son , ce chant , cette faculté à poser une ambiance à la fois mélancolique et lumineuse , les Backyard ne pouvaient venir que d’Australie . Les nostalgiques des Go-Betweens pourront donc se précipiter sans hésitation sur le premier EP éponyme à paraître à la fin du mois.

https://backyardtheband.bandcamp.com/

 

Stutter Steps – Floored

Ben Harrison est Conservateur au Musée  Andy Warhol de Pittsburg , il est aussi la tête pensante des Stutter Steps qu’il considère comme un simple hobby.  Après un premier album éponyme  sorti en 2015   , les Stutter Steps sont de retour  avec un bien joli EP intitulé Floored qui n’est pas sans évoquer les Feelies , Luna ou encore Galaxy 500 . Que du bon donc !

https://stuttersteps.bandcamp.com/

 

Closure – Warehouse

Après un ep 4 titres  très prometteur (Journey paru au printemps) les Indonésiens de Closure  reviennent avec un nouveau single moins post-punk (influence revendiquée) mais tout aussi bon que les morceaux précédents. Une cavalcade  pop à guitare sans emphase , à la mélodie  directe et efficace .

https://letskissasecret.bandcamp.com/album/closure-strangeways-split

 

Secret Meadow – I am you

On reste en Indonésie avec les   Secret Meadow  et ce délicieux I am you à la mélodie lumineuse et à la production parfaite  . Déjà auteurs d’un excellent Ep sorti chez Jigsaw Records en février , on espère  que le groupe de Jakarta ne restera pas trop longtemps un secret trop bien gardé.

https://secretmeadow.bandcamp.com/

https://jigsawrecords.bandcamp.com/album/pzl121-secret-meadow-same-old-fear-ep

 

Slowcoaching – Training Wheels

Derrière cette pop rêveuse se cache Dean Valentino , jeune musicien basé à Melbourne. À l’écoute de ce très beau Training Wheels on pense à un cousin australien des Wild Nothing et autres Ducktails.

https://slowcoachingmusic.bandcamp.com/

 

Gentle Hen – Sneaking up on the Moon

Sneaking up on the Moon est le titre de ce très joli morceau du groupe basé à Northampton ( Massachusets) mais aussi le nom de leur second album sorti en début d’automne. De la powerpop de chambre sans prétention mais très attachante pour qui prendra le temps d’y prêter une oreille attentive.

https://gentlehen.bandcamp.com/

 

The Present Age – Apology

Repérés en début d’année avec le superbe Daisies , le duo originaire du Wisconsin se découvre un peu plus avec Apology , mini-album composé de 7 titres qui mêlent avec bonheur dream pop et pop anglaise sensible des années 80 (Les   Smiths ne sont jamais très loin ) .

https://the-present-age.bandcamp.com/

 

Session de rattrapage – Popincourt – A new dimension to modern love

En 2016 , paraissait A New Dimension to Modern Love , 1er album de Popincourt  , Olivier de son prénom . Hébergé chez l’excellent label américain Jigsaw Records , j’étais complètement passé à coté de ce disque bien qu’étant habitué à fréquenter ledit label . Mal m’en a pris car  cet album est un concentré de pop raffinée qui brille par l’élégance de sa production (Olivier y est épaulé par Ken Stringfellow , un ex-membre d’A.S. Dragon et Gabriela chanteuse des French Boutik) et la qualité de ses mélodies. Les influences y sont multiples , on y entend de la pop sixties  à la Burt Bacharach , de la Northern Soul ( Paul Weller ,référence ultime) , de la blue-eyed pop anglaise  et même du  jazz  , le tout à la sauce Popincourt du plus bel effet !

http://www.popincourtmusic.com/

https://jigsawrecords.bandcamp.com/album/pzl107-popincourt-a-new-dimension-to-modern-love

Bonus – Popincourt (feat. Gabriela Giacoman) – Tonight at noon (The Jam cover)