PoPenStock#9

vinyl atable

 

Les  p’tits lads  de Liverpool  rendent hommage à leur maître , Michael Head , avec cette bien belle reprise  pour un single dont les dons seront reversés à l’association War Child UK  . Et nous pendant ce temps-là on se tape Francis Lalanne …

… heureusement notre bô pays compte aussi son lot d’ardents défenseurs de la pop , parmi eux , on peut désormais compter sur Olivier Rocabois et son projet ALL IF . De la pop joliment orchestrée réunie sur un ep (Absolute Poetry ) . All If y réunit les meilleurs ingrédients (The Divine Comedy , Boo Radleys , Bowie ..) pour confectionner une délicieuse crème anglaise !

à  écouter et à télécharger ici https://allif.bandcamp.com/releases

.. après la crème anglaise , on peut encore s’offrir une petite douceur sucrée grâce à Iko Chérie alias Marie Merlet , française expatriée en Angleterre et signée sur le fameux label espagnol Elefant Records . Vive l’international POP !

Poursuivons ce petit tour d’Europe avec The Soulboy Collective , vétérans de la scène Indiepop allemande . Leur chanteur déclare avoir été un peu refroidi par le dernier album de New Order. Il a donc décidé d’écrire une chanson qui sonnerait comme il aurait voulu que son groupe préféré sonne .. et ça sonne plutôt bien avec un petit air de « 1963 ».

Again ! Un titre des Canadiens Faith Healer (ne pas confondre avec un groupe de hard du même nom) paru il y a quelques mois , mis de côté , un peu oublié puis heureusement retrouvé ! Un joli titre à écouter again and again …

Tout au long de l’année , Day Wave aura distillé  d’impeccables morceaux pop synthétiques mais avec des guitares dedans rappelant parfois The Pains of Being Pure at Heart. Celui-ci me rappelle fortement The Drums .

Depuis des années , Frankie & The Heartsrings semblent sortir la même chanson obsédée par la Northern Soul et Orange Juice ! Vous me direz , y a pire comme influence ( Non je ne parlerai plus de Francis Lalanne !!). Think Yourself Lucky a le mérite , en plus d’être réussi et de donner la patate , de montrer que le groupe ne se prend pas au sérieux !

A brief (and personal) history of FrenchPop #5

Jean-François Coen – Roy Bean (1993 – La Tour de Pise) Magnifique « chanson western » extraite d’un  album qui n’a pas vieilli d’un cheveu .

Notre Dame – Une faiblesse de la nature (1998 – Chansons Françaises)  20 avant La Reproduction , Arnaud Fleurent Didier convoque Michel Legrand et les BO de films des années 70 pour composer de chouettes chansons françaises.

Tango – Hey Paul (1995 – Tango)  Un minitube  sur l’unique album de Tango, avec au chant et à la guitare un certain Frédéric Fortuny que l’on retrouvera plus tard aux côtés d’Autour de Lucie.

Lemon Curd – Freezing Manchester (1998- Kissing the Blarney Stone ) La pop nostalgique made in Bordeaux tournée vers l’Angleterre des années 80 avec un ce Kim à la batterie et Laurent Barnaud alias Fandor à la basse.

Quatre – Confessions d’un homme moderne (1995 – Un jour j’irai en Norvège) Un très beau titre d’un ep d’un des multiples projets de Philippe Lavergne (Les Freluquets , Aujourd’hui Madame , Country Club).

Pendentif – Riviera ( 2011 – Pendentif ep) Retour à Bordeaux avec un des premiers morceaux des pétillants Pendentif que l’on retrouvera 2 ans plus tard sur leur très réussi « Mafia douce » . 

 

Cozy Catastrophes – Have you ever heard of… ?

Have you ever heard of cozy catastrophes ? Et bien si vous lisez ces lignes voilà qui est fait !

Derrière ce patronyme se cache  Greg Adams , véritable homme-orchestre qui officie dans un style Bedroom/indie/twee/jangle pop  ! De la pop (savamment ) orchestrée avec les moyens du bord qui nous berce de mélodies candides et enjouées  , qui nous content des histoires d’amour en été , au travail ou au clair de Lune !  Musicalement , sous une apparente simplicité,  une écoute attentive de ces 14 chansons révélera à l’auditeur mille détails sonores (orgues, cordes, glockenspiel et autres flûtiaux ..)  qui viennent enluminer ces adorables tubes de poche !

Afficher l'image d'origine

« Always always, your sincerly , truly , honnestly .. » chante Greg sur le premier morceau , voilà des paroles qui résument parfaitement la musique de Cozy Catastrophes . Un état d’esprit qui rappelle quelque peu celui d’un Jonhatan Richman (On imagine très bien Greg , la guitare en bandoulière dans une suite improbable de « Mary à tout prix ») ou de The Very Most ( autres activistes indiepop américains à découvrir absolument ..).

Une fraîcheur et une innocence qui font du bien aux oreilles et au cœur ! De quoi illuminer votre sapin de Noël et prolonger les fêtes bien au-delà de  l’hiver !