PoPenStock#23

e9d5957db67bbb665a9addabdb921a04--rage-music-vintage-record-players

The Hit Parade – Oh Honey I…

En 1985 le NME qualifiait The Hit Parade de « perfect pop machine ». Culte au Japon , méconnus dans nos contrées , le groupe de Raymond Watts fait pourtant figure de référence en matière de pop ligne claire . Les voici de retour avec un double single vinyl qui démontre que même après plus de 3 décennies , rien n’a changé , le temps n’ayant pas prise sur leur talent et sur le charme de leurs mélodies. Il se pourrait , en outre , qu’un nouvel album soit en préparation pour cette année , réjouissante nouvelle !

https://www.piccadillyrecords.com/counter/product.php?pid=119345

 

Alpaca Sports – Summer days 

Avec Alpaca Sports , ça chauffe en Suède ! Summer days , aux rythmes trépidants et à la mélodie ensoleillée , annonce enfin le nouvel album d’Andreas Jonsson et Amanda Akerman . Intitulé From Paris With Love , il est produit par l’excellent Ian Catt , entre autres fidèle  producteur de Saint Etienne , l’une des références revendiquées du tendre duo suédois .

https://elefantrecords.bandcamp.com/album/summer-days

 

Holy Now – Feel it all 

On reste en Suède , à Göteborg précisément avec Holy Now et cet emballant Feel it all . Le chant vaguement mélancolique de Julia Olander sur fond de cavalcade mélodique fonctionne à merveille sur ce single avant-coureur d’un premier album dont on guettera la sortie au mois d’avril.

Think i need the light en pré-commande

ici -> https://lazyoctopus.bandcamp.com/album/think-i-need-the-light

ou là -> https://oktapes.bandcamp.com/

 

Seazoo – Cyril

Les pieds bien ancrés dans leur terre Galloise  (l’ombres des Super Furry Animals jamais bien loin) , la tête tournée  vers l’autre rive de l’Atlantique (Pavement ou Grandaddy ) , Seazoo sort enfin son premier album après une pléiade de singles très prometteurs tel l’ébouriffant Shoreline. Avec  Trunk  , Seazoo réalise un sans faute avec 10 compositions aux guitares accrocheuses et aux mélodies impeccables tel cet attachant Cyril .

Visite du Seazoo par ici -> https://seazoo.bandcamp.com/

 

Spearmint – The music they love us to hate

Depuis 2012 le label londonien Where It’s At Is Where You Are  célèbre le format single vinyl avec son Seven Inch Single Club . Le principe : faire paraître chaque année , pendant 7 ans , 7 singles  , le 7 du mois. Chaque single est tiré à 77 exemplaires et peut être pré-commandé 77 jours avant sa date de sortie.  Pour entamer cette dernière année en beauté , WIAIWYA a eu l’excellente idée d’inviter les formidables  Spearmint dont  le single paraîtra le 7 avril .On peut d’ors et déjà se trémousser sur la face B , le percutant The music they love us to hate.

https://wiaiwya.bandcamp.com/

 

My Raining Stars – Lost in the wild

Il y a maintenant 10 ans sortait l’excellent From St Saviour To Quickwell , joli concentré d’indie pop anglaise made in France , resté malheureusement sans suite.  Depuis quelques mois  Thierry Haliniak alias My Raining Stars distille de nouvelles compositions qui laissent espérer un nouvel album.  La dernière en date s’intitule Lost in the Wild et se révèle fichtrement séduisante avec sa mélodie lumineuse et rêveuse pas très loin du Ride des grands jours . Reste maintenant  à patienter jusqu’à  une nouvelle pluie d’étoiles …

Si vous avez raté le début c’est par ici ->  https://myrainingstars.bandcamp.com/

 

This is my street – VA

Initiative réjouissante , celle du label gallois Daytrip Records qui a décidé de réunir la crème des groupes indie pop pour un album de reprises des Kinks . Parmi eux , Darren Hayman , Eux Autres , Simon Love , les frenchies Wendy Darlings ,  ou encore The Catenary Wires et The  School ( tous deux en écoute) rendent hommage au grand Ray Davies .

https://daytriprecords.bandcamp.com/

 

The Fernweh – Next time around

Basés à Liverpool , soutenus par The Coral , The Fernweh pourraient bien être l’une des belles surprises de l’année 2018. À la croisée du psychédélisme 60’s et du British folk  , leur premier album ne  devrait pas sortir avant l’été mais l’on peut déjà se régaler de jolies pépites à l’instar de ce délicat Next Time Around .

 

Green Seagull – (I used to dream) in black and white

Dans la même veine neo-psychédélique , on suivra attentivement les drôles d’oiseaux de Green Seagull . Les londoniens , qui feront paraître leur premier album courant 2018 , revendiquent des influences baroque pop plus qu’engageantes telles The Left Banke , The Association ou les Kinks.

Pour en savoir plus … http://www.mega-dodo.co.uk/products/green-seagull

 

Frankie Cosmos – Jesse

Signés chez le prestigieux label  Sub Pop , le quatuor américain emmené par Greta Kline sortira son troisième album le 30 mars . On retrouvera  pas moins de 18 nouveaux titres sur Vessel parmi lesquels  ce Jesse  jangly et rafraîchissant à souhait.

En pré-commande ici -> https://ingridsuperstar.bandcamp.com/

 

The Boys With The Perpetual Nervousness – Nervous man

Derrière ce curieux patronyme (le titre d’une chanson des Feelies ) se cache un mystérieux groupe espagnol dont on ne sait rien pour le moment si ce n’est que chaque musicien porte un nom de crustacé accolé à Nervous  ! Reste juste à écouter ce prometteur Nervous man , single à paraître au printemps qui nous emmène sur les traces  des Teenage FanClub et par conséquent des Byrds.

Publicités

Math and Physics Club – Lived Here Before

En 2005 , les Math and Physics Club apparaissaient  comme des cousins américains des Belle and Sebastian ou des Lucksmiths  , possedant cette même propension à écrire des chansons pop au coeur tendre . Trois albums et une compilation de EPs ( l’indispensable In this together paru en 2016 ) plus tard , et voici  la formation de Seattle de retour avec le dénommé Lived Here Before .  Pour  la production de ce nouvel opus , on notera le choix à priori surprenant de Chris Hanzsek  qui officie habituellement aux côtés de groupes grunge (Soundgarden , The melvins …) mais que les amateurs de pop légère ne s’alarment pas  , point de grunge et de grosses guitares ici.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes

Lived here Before semble cependant marquer une évolution sensible dans la musique de Math and Physics Club . Ainsi les ambiances se veulent légèrement plus graves  et si  les compositions ont quelque peu  perdu de leur candeur des débuts ( les critiques musicaux avaient tendance à classer trop facilement le groupe dans la catégorie Twee Pop )  , ils ont gagné en profondeur et en  maturité , explorant également de nouveaux territoires musicaux : l’instrumental tribal sur  Falling for it , la musique de Western avec le percutant  Take a number , le poignant et mélancolique The Pull of the Tides ou encore le psychédélisme lunaire de Like Cinnamon.

Que les fans de la première heure se rassurent toutefois . La voix chaude de Charles Bert , les arpèges de guitare de James Werle (amis d’enfances et membres fondateurs du groupe) et le soucis des mélodies bien troussées restent la marque de fabrique de Math and Physics Club à l’instar de  Marblemouth , classique pop instantané,  de la douce et charmante Madeline ou encore de l’émouvant Drive to you qui clôt magnifiquement l’album.

Et avec des morceaux de la trempe de Threadbare  , Broadcasting Waves (qui ne sont pas sans évoquer des grands noms de la pop tels The Shins ou The Bats) ou All the Mains are down (et son refrain à la REM) , on gage et on espère que le Club attirera de nombreux  nouveaux membres .

 

Lived Here Before sort conjointement chez leur label historique Matinée Recordings pour la version CD et chez Fika Recordings pour la version vinyle :

http://matineerecordings.com/item.php?item_id=277

http://shop.fikarecordings.com/album/lived-here-before

 

 

 

 

 

 

 

PoPenStock#22

 

Résultat de recherche d'images pour "vintage rainy scene black and white photo"

The Fiction Aisles – Gone today

Jupiter , Florida , nouvel album du groupe de Thomas White (ex-Electric Soft Parade) s’annonce d’ors et déjà comme un des sommets  pop  de l’année ! Il suffit pour s’en rendre compte d’écouter le poignant Some things never die  ou l’irresistible et fabuleux Gone today (sans doute ma chanson favorite du moment !).

https://chordorchard.bandcamp.com/album/jupiter-florida

https://chordorchard.bandcamp.com/track/gone-today

 

Benjamin Schoos feat. Dent May – All night every night

Rencontre réjouissante et assez improbable entre deux grands crooners pop  malgré la distance qui sépare la Belgique de la Californie ! Un morceau qui augure un album collaboratif à venir de la part de Benjamin Schoos.

http://benjaminschoos.co.uk/album/all-night-every-night-je-ne-vois-que-vous

 

Seaside – Why fall in love

À découvrir la  pop   mélancolique et rêveuse (Lilac Grey ) , lumineuse (Dysania)  ou enjouée (Why fall in love ) de ce quatuor australien sur  un ep intitulé « Lovers , we all have our vices« . Joli programme !

 

Math and Physics Club – Dear Madeline

Math and Physics Club revient avec un 5ème album (si l’on compte l’excellente compilation Long Since parue l’an passé) intitulé Lived Here Before. Moins twee mais tout aussi mélodique et chaleureux qu’à leurs débuts , on en reparlera à coup sûr dans les semaines à venir.

http://shop.fikarecordings.com/album/lived-here-before

 

Stephen’s Shore – The Sun

Ce quintet Suédois s’était fait remarqué en 2016 avec un très bel ep intitulé Ocean Blue , véritable concentré de mélodies pop aux guitares scintillantes    ,baignées de mélancolie lumineuse. Les voici de retour avec un nouveau single de la même trempe , le bien nommé The Sun . Hébergés par le label espagnol Meritorio  , Stephen’s Shore sortira son premier album September Love en mars prochain . On a hâte !

https://stephens-shore.bandcamp.com/releases

 

 

Mo Troper – Dictator out of work

À Portland , Mo Troper fabrique une power pop de chambre dans laquelle se côtoient des guitares fuzzy , des cuivres et des cordes ! L’album sorti en novembre est excellent !

https://motroper.bandcamp.com/

 

Pampa Folks – Blind Silhouettes

Superbe morceau qui respire les grands espaces américains et le psychédélisme des 70’s . Voilà qui donne fichtrement envie d’en savoir plus (et d’en écouter plus ) sur ce délicat quatuor Parisien . Pour contribuer à l’enregistrement de leur premier album Indie Pop Western , c’est ici https://www.kickstarter.com/projects/1203706277/pampa-folks-enregistre-son-1er-album-indie-pop-wes/?ref=kicktraq

 

Le SuperHomard – Black Diamond

Depuis le mini-album Maple Key sorti en 2016 , on arrête pas d’en pincer pour Christophe Vaillant et sa bande. Les voici qui reviennent avec The Pomegranate Tree , EP de 5 pépites pop à paraître début mars . Le printemps s’annonce très beau !

 

The Shacks – Follow me

À l’écoute de ce Follow me , on répondra sans hésiter à l’invitation de ce duo New Yorkais qui pourrait , avec leur dream pop funky et sensuelle être l’une des sensations de 2018. Sortie de L’album Haze  prévue pour le 30 mars.

https://theshacksband.bandcamp.com/album/haze